Archives de
Étiquette : saphène externe

Terminaison et reflux associés

Terminaison et reflux associés

Dans le losange poplité, le tronc saphène externe s’infléchit à 4 centimètres audessus du pli poplité pour décrire une crosse concave en avant et s’aboucher à la face postérieure ou postérolatérale de la veine poplitée (figure 77). Ce schéma classique comporte néanmoins de nombreuses variations. A ce titre, plusieurs classifications des modes de terminaison de la saphène externe ont été proposées sur la base d’arguments chirurgicaux et radiographiques. La classification de Mercier décrit 6 types de terminaisons I : la…

Lire la suite Lire la suite

Tronc saphène externe

Tronc saphène externe

Les rapports du tronc saphène externe avec l’aponévrose musculaire jambière (fascia cruris) se caractérisent par leur grande variabilité et leur étroitesse. Dans 60 % des cas, le tronc saphène externe chemine sous l’aponévrose au tiers inférieur de la jambe. Il perfore ensuite l’aponévrose au tiers moyen de la jambe (15 à 25 centimètres au-dessus de la malléole externe). Le tronc poursuit alors son ascension sous l’aponévrose jusqu’à la jonction saphénopoplitée (figure 82). Figure 82 Pénétration transaponévrotique du tronc saphène externe…

Lire la suite Lire la suite

Origines de la saphène externe

Origines de la saphène externe

La saphène externe prolonge la veine marginale externe du dos du pied. Elle décrit alors une courbe à concavité antérosupérieure et passe ainsi en dessous, puis derrière la malléole externe (figure 89). Le sillon rétromalléolaire externe est compris entre la malléole externe et le tendon d’Achille. Dans cette zone, le revêtement cutané est fin, fragile, ce qui favorise l’extériorisation de l’oedème. Cette région richement innervée est également sensible. La veine saphène externe y est accompagnée par un rameau nerveux sensitif,…

Lire la suite Lire la suite

Topographie générale

Topographie générale

La saphène externe appelée aussi petite saphène fait suite à la veine marginale externe qui chemine à la face dorsale du pied. A son origine, le tronc principal passe en dessous, puis en arrière de la malléole externe dans le sillon rétromalléolaire externe. Il monte ensuite verticalement, en position médiane et sus-aponévrotique, à la face postérieure du mollet. Il est alors accolé au nerf saphène externe (sensitif). Dans deux tiers des cas, le tronc principal est accompagné par un ou…

Lire la suite Lire la suite

Branches collatérales

Branches collatérales

Le tronc saphène externe peut recevoir des veines provenant de la saphène interne. Ces communications intersaphènes sont assurées par une veine de Giacomini ou encore par le réseau veineux réticulaire de la face interne du mollet (figure 88-1). Il s’agira parfois de veines communicantes directes qui réalisent de véritables arcs intersaphènes (figure 88-2). Ainsi, la crosse saphène externe pourra être continente alors que le tronc sous-jacent est le siège d’un reflux issu du territoire saphène interne. D’autres collatérales du tronc…

Lire la suite Lire la suite

Tronc saphène externe accessoire

Tronc saphène externe accessoire

Les dédoublements du tronc saphène externe sont beaucoup plus rares que ceux du tronc saphène interne. Ces dédoublements ont un diamètre faible et passent parfois inaperçus lors d’un examen échographique trop rapide. Leur constitution pariétale est proche de celle de la saphène principale, leur paroi apparaissant rectiligne et d’épaisseur constante. Ils cheminent parallèlement à la saphène externe. Leur niveau d’abouchement dans le réseau profond, tout comme leur point de pénétration transaponévrotique sont variables et peuvent être différents de ceux de…

Lire la suite Lire la suite