Archives de
Étiquette : veine saphène interne crurale et jambière

Troncs veineux d’origine abdominopelvienne

Troncs veineux d’origine abdominopelvienne

Les veines d’origine pelvienne peuvent être le siège de reflux sanguins isolés en l’absence de toute atteinte des troncs saphènes. Elles seront dès lors à l’origine de véritables varices crurales ou jambières associées à des veines perforantes de réentrée distales. Cette situation est notamment retrouvée lorsque des veines d’origine pelvienne communiquent avec le réseau veineux profond. Ainsi, les veines périnéales (figure 71-3) qui entrent en relation avec le réseau veineux honteux interne ou latéro-utérin; plus rarement, des veines perforantes antérieures…

Lire la suite Lire la suite

Communications intersaphéniennes

Communications intersaphéniennes

Des anastomoses intersaphéniennes peuvent mettre en relation les réseaux saphènes interne et externe à la cuisse ou à la jambe. Ainsi, à la cuisse, cette communication est parfois assurée par une veine de Giacomini (figure 70-2) ou encore par une écharpe antérieure de cuisse qui rejoint le creux poplité par son bord postéro-externe. Au genou, les deux réseaux saphènes sont très proches. Une veine sus- ou sous-aponévrotique les unit parfois à ce niveau. A la jambe enfin, le relief du…

Lire la suite Lire la suite

Branches collatérales

Branches collatérales

Branches collatérales et saphènes accessoires se distinguent par leur structure pariétale et leur topographie. La paroi des branches collatérales apparaît fragile. Elle se présente plus volontiers sous un aspect variqueux, tortueux avec des zones ectasiques à paroi fine entrecoupées de zones à paroi épaissie. A l’opposé, les veines saphènes possèdent une media renforcée, plus solide. A ce titre, on peut parler de paroi « de type saphène ». D’un point de vue topographique, les saphènes accessoires demeurent relativement rectilignes et proches de…

Lire la suite Lire la suite

Troncs saphène interne et accessoires

Troncs saphène interne et accessoires

Le tronc saphène principal naît de la veine marginale interne, en avant de la malléole interne. Il monte verticalement en arrière du bord interne du tibia, puis en arrière du condyle interne du fémur pour rejoindre la veine fémorale commune en dessous de l’arcade crurale. En plus des variations que sa jonction avec la veine fémorale peut présenter, la saphène interne se caractérise par la complexité de ses réseaux accessoires et satellites. Il est indispensable de noter qu’un tronc saphène…

Lire la suite Lire la suite